AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 toc toc (bass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : alien.
CRÉDITS : hersunshine.
AVATAR : baptiste.
ÂGE : huit de bonheur, dix d'angoisse (dix-huit).
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 122

MessageSujet: toc toc (bass)   Sam 15 Nov - 23:50

Aujourd'hui ça fait une semaine qu'on s'est dit je t'aime. Quand maman elle parle d'amour, elle dit qu'il fait faire des cadeaux sinon ça rend l'autre triste et il pleure parfois, et là c'est elle qui se met à pleurer, à avoir les yeux pleins d'eaux et elle s'éloigne en disant que ça va.
Au final je me retrouve là comme un con, je sais pas quoi faire mais je sais
... qu'en amour, il faut faire des cadeaux. Alors j'imagine que une semaine, c'est une date importante ou quelque chose du genre. Ce midi je l'ai écrit dans mon agenda scolaire, j'ai essayé de faire un coeur autour mais il était moche, il était plus fort mort que vivant et mon coeur, il vit trop fort. Il devrait être plus beau que ça, ce con.
J'ai effacé un peu brusquement et j'ai déchiré la feuille. Le professeur a demandé si j'avais un problème, j'ai froncé des sourcils comme un con sans répondre et il a continué ses merdes. Il a l'habitude, de toute manière.
Mes yeux sont tombés sur ma page déchirée et j'ai pris mon chewing gum à la fraise pour la réparer. Maintenant la feuille derrière est collée aussi et je sais plus quels devoirs je dois faire pour la semaine prochaine, mais c'est pas grave.
C'est écrit « bass + miles = une semaine d'amour ( comme des grands ) » et y'a un coeur autour un peu moche. ( beaucoup moche en fait, mais je commence à l'aimer alors ça va )
Ensuite je suis allé à la cafériat et j'ai pris des trucs a manger, surtout des choses que Bass il prend parfois. Il sait pas s'il aime vraiment la salade de patates mais il en prend toujours en double quand la grosse dame de la cafériat en fait, le midi. J'ai même pris demandé à la dame si elle pouvait faire une tarte au citron pour ce soir, même si c'est pas la journée. Elle a souri et a pincé mes joues ( j'ai détesté ) mais elle a accepté et c'est tant mieux.
Elle est gentille en fait. Elle m'a même donné un drap un peu joli et laissée une table ouverte, pour Bass et moi. J'ai volé des chandelles à maman et même que c'est joli.
Maintenant, je vais chercher Bass. Je sais qu'il est avec le professeur de mathétique. Il doit pas être doué pour compter. Parfois je passe une heure de plus devant mon livre de maths pour savoir les prochaines leçons, et je me dis que si Bass demande, je pourrais lui expliquer. ( je comprends pas plus que lui mais je ferais semblant et on pourra se tenir la main et manger de la tarte au citron et du chewing gum à la fraise. )
Contre la porte, je fais toc toc.
Et puis j'ouvre sans attendre, pas poli du tout. Y'a Bass qui tourne ses yeux rapidement vers moi, la main posée contre le bras du professeur assis à côté de lui. Il a encore les yeux enfoncés dans le cahier de maths et il essaie de lui apprendre comment calculer l'air d'un trapèze.
Bass il retire pas ses doigts et ses yeux brillent et j'aime pas ça. On dirait qu'il aime toucher le bras du professeur et j'aime pas ça.
Pourquoi il touche son bras ? Il met toujours trop de parfum et il pue et parfois, il a des morceaux de nourriture dans sa grosse moustache.
Et il est même pas beau, ce monsieur. « Ça fait une semaine. » je trouve pas mieux à dire et il doit même pas comprendre de quoi je parle. J'fronce un peu plus des sourcils et je lâche la poignée parce que j'ai vraiment mal aux doigts. « Je - ouais. tu fais des maths. » Je fronce encore des sourcils, trop perdu et je comprends pas. J'aime tellement pas ça que je crois que je me mets en colère mais faut pas devant les professeurs.
Monsieur moustache lève les yeux vers moi, il a surement fini de lire son explication et maintenant, il est de retour dans la réalité. « Pardon, je voulais pas déranger. » Je baisse la tête et je sors de la pièce, je ferme pas la porte.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : CALIBAN.
CRÉDITS : .REED
AVATAR : PHILIP ELLIS.
ÂGE : (1)8 ANS.
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 137

MessageSujet: Re: toc toc (bass)   Dim 16 Nov - 11:21

Je me lève, je pense à Miles.
Je mange, je pense à Miles.
Je ris, je pense à Miles.
Ça fait une semaine qu'on est ensemble maintenant.
Une semaine que les autres nous regardent main dans la main. On se fait pas encore trop de bisous parce que je sais que Miles aime pas ça, qu'il est pas tout à fait prêt à se livrer totalement à  moi.
Mais je m'en fiche parce que depuis qu'il est là, on fait le chemin jusqu'à l'école tous les deux. On parle de nos nuits et même de nos journées. Je lui raconte les nouvelles aventures de Bouboule et avant que les lycéens se ramènent, je l'embrasse.
L'embrasser, c'est la chose que je sais lui faire de mieux.
Depuis notre soirée, j'ai l'impression qu'un poids s'est volatilisé de nos épaules (même barnabas arrête de venir dans ma tête).
Je pense à lui de moins en moins parce que Miles occupe la plupart de mes minutes.
La dernière fois je l'ai invité au bord de lac (celui où j'espérais mourir). On a même pas mangé parce que nos lèvres étaient scellés et nos bras emmêlés. Je me souviens de son parfum, de la couleur de ses yeux sous ce ciel gris, de la façon dont il pouvait sourire entre deux bisous.
Je lui ai dit,
je t'aime.
mais je savais qu'il le savait alors j'ai continué.
non mais je t'aime vraiment, comme j'ai jamais aimé personne. Même ma maman, je l'aime pas autant.
Il a trouvé ça bizarre mais j'avais trop peur qu'il comprenne pas l'ampleur de mon amour.
Les yeux plongés dans les maths, je pense encore à lui, j'ai l'impression de voir son prénom écrit sur les feuilles mais y a que des chiffres et quelques lettres comme a et b.
J'y comprends rien mais je fais comme si.
J'ai envie de parler de Miles au professeur de mathématiques mais je sais qu'il voudra pas en entendre parler alors je me tais. Je le regarde, des mes yeux brillants.
Sauf que cette fois, les étoiles sont pour Miles, pas pour lui.
On toque à la porte, je me dis que ce doit être la femme de ménage alors je lève même pas mes yeux.
Mais non.
« Ça fait une semaine. »
C'est lui, mon grand miracle.
Je souris et mon coeur s'autorise une petite virée un peu partout dans mon corps. Je tremble et je commence déjà à me relever. Je m'imagine en train de crier sur le professeur de mathématiques, je me vois faire valser les cahiers et courir sur les tables en hurlant 'au diable les maths !'
« Je - ouais. tu fais des maths. »
Mais on s'en fiche des maths pascequ'il sente pas la fraise comme toi. Ils ont pas tes yeux non plus.
« Pardon, je voulais pas déranger. »
Je fronce les sourcils et attrape mon sac en peluche. Monsieur de mathématiques me demande ce que je fais mais je lui dis de me laisser tranquille un peu. Il se retrouve tellement bête sur le moment qu'il me dit rien ...
J'ouvre la porte, je suis Miles. Il a toujours la tête baissée et je comprends pas trop, je regarde ses pieds et le sol au cas où que quelque chose de génial soit entre les lignes du carrelages.
ça fait une semaine !
(entre temps il s'est passé pleins de choses.
des bisous, des caresses, des je t'aime.
une boule à zéro.)
Je fais mon grand mec viril et je le pousse doucement contre le mur du couloir. Une main un peu au dessus de sa tête et mes yeux qui dévorent les siens.
Je suis l'homme de la situation, bébé. (heureusement que je le dis pas)
J'ai un sourire sur les lèvres qui vient se poser délicatement contre les siennes.
Je remarque quand même qu'il est pas comme d'habitude et je me sens immédiatement coupable.
ça va pas, chat ?
Au moins, ça a de quoi casser l'image virile du moment.

_________________
J’avais quelque chose de cassé à l’intérieur, je sentais ça dans mon ventre et je savais pas quoi faire. Alors je m’ai couché par terre. J’ai tendu le doigt avec lequel faut pas montrer et je l’ai appuyé contre ma tête. Et puis j’ai fait poum avec mon pouce et je m’ai tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : alien.
CRÉDITS : hersunshine.
AVATAR : baptiste.
ÂGE : huit de bonheur, dix d'angoisse (dix-huit).
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 122

MessageSujet: Re: toc toc (bass)   Dim 16 Nov - 16:29

J'ai envie de frapper contre les murs, de renverser les poubelles, de bloquer toutes les toilettes et puis de déchirer mon agenda aussi. Mais même tout ça, ça suffirait même pas.
On dirait une crise de panique dans mes tripes mais surtout une multitude de questions dans ma tête et je sais pas, je suis pris au milieu de tout ça comme si j'étais dans l'autobus et qu'il restait plus de places assises et qu'on était trop nombreux.
J'étouffe à l'intérieur de moi et j'ai envie d'hurler fort, fort, pour déchirer de moi et avoir plus d'espace.
Pourquoi Bass il le touchait comme ça ? Pourquoi il avait les yeux brillants comme ça ? Pourquoi il est pas doué en maths ? Pourquoi je suis pas doué en maths ? Et putain, pourquoi le professeur il a une moustache aussi énorme ?
On dirait qu'il cache plein de secrets à l'intérieur, de vilains secrets vraiment sales et j'espère qu'aucun d'eux est en rapport avec Bass.
Parce que c'est mon Bass. La base de mon coeur et tout le reste aussi.
J'irais bien dans la classe de nouveau pour lui arracher sa moustache. J'ai plus de papier collant pour le faire mais un chewing gum avec bien de l'ambition, ça fait le boulot je crois. Je vais même prendre ceux à la canelle parce que je déteste ça et que maman a acheté par erreur, une fois .Depuis, ils trainent dans le fond de mon sac. À croire qu'ils n'attendent que ça, arracher une moustache.
« ça fait une semaine ! »
Et mon coeur rate un battement. Je serre mes doigts dans mes paumes et je tourne les yeux vers lui rapidement, mais je garde les sourcils froncés. Mes yeux veulent lui envoyer des étoiles mais je les laisse dans leur cage parce que je suis en colère brisé blessé et je comprends PAS c'était quoi.
C'était quoi, bon sang ?
Je tourne mon regard vers le couloir encore et j'avance, je m'arrête pas, en tous cas je compte pas mais Bass il prend ma main et mon coeur en même temps, il me pousse contre un casier doucement et
et je suis le mouvement, mais je garde les sourcils froncés pour bien garder les étoiles en dedans parce que je cède pas, c'est tout. Même quand il m'embrasse tout léger je réponds pas et je prie pour que mon coeur claque pas contre le sien mais ça, c'est inutile.
Mon coeur il claque toujours contre le sien. « ça va pas, chat ? » Je regarde le dessin de son t-shirt. C'est un batman et robin qui s'embrassent comme des amoureux sauf que Bass, il a rayé batman et robin avec un gros crayon et il a écrit bass et miles et c'est bon.
Merde, mes sourcils froncent plus trop.
Ma bouche se transforment en moue et j'hausse des épaules brusquement, le regard plus bas que le sien. Si je le fixe je vais vomir tous mes étoiles contre lui et je vais oublier ce que j'ai vu parce que Bass il me fait tout oublier sauf lui. « il est doux, le bras du prof ? » Je grimace et fais encore la moue, je pose une main contre mon autre bras et je garde les yeux bas. Et je fronce un peu plus des sourcils pour lui montrer que je pose pas sérieusement la question et que j'aime pas ça du tout. « tu le touchais beaucoup, son bras. » Ça, ça veut dire prends moi dans tes bras et dis moi que je raconte n'importe quoi.
Promis, je vais même pas trembler.
Ou alors, juste un peu, mais que de toi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : CALIBAN.
CRÉDITS : .REED
AVATAR : PHILIP ELLIS.
ÂGE : (1)8 ANS.
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 137

MessageSujet: Re: toc toc (bass)   Mer 19 Nov - 23:53

Ah ça y est,
je viens de comprendre.
Miles boude.
Il boude.
Y a qu'à voir sa tête faire des grimaces et regarder ses pieds. Avec plus de dix ans d'expérience, je sais quand Miles est content ou non. Et là, il fait la même tête que quand il a une mauvaise note.
(moi quand j'ai des mauvaises notes, je m'en fiche, je dis au professeur que je ferais mieux la prochaine fois mais c'est faux, je suis nul)
Miles, lui, il fait la gueule.
Mais il fait la gueule pour tout aussi, quand sa mère lui dit un truc qui va pas, quand une fille le regarde de trop, quand je lui vole un baiser, quand un oiseau fait caca sur son sac à dos.
C'est ce qui fait son charme. Parce que je sais pas si sans sa mauvaise mine je l'aimerais autant. Je pourrais pas me dire 'tiens pourquoi Miles fait la tête aujourd'hui ?' ça serait quand même vachement fade comme quotidien ...
Alors, je le regarde même si lui il préfère ses chaussures neuves. Si ça se trouve il les a acheté pour être beau pour moi.
« il est doux, le bras du prof ? »
Je fronce les sourcils parce que je comprends pas bien ce qu'il me dit. J'ai envie de faire mon imbécile et lui dire que rien égalera sa douceur mais je sais que ça va encore plus l'énerver. Dommage, ça serait cool comme phrase à lui sortir.
« tu le touchais beaucoup, son bras. »
Je regarde ses chaussures moi aussi, du coup. Je fixe ses lacets bien faits et ses ailes encore bien blanches. J'ai envie de lui dire que les adidas à ailes sont plus à la mode mais que moi je les aime vraiment. Je souris même en les voyant parce que je pensais pas que Miles était du genre à mettre des chaussures comme ça.
c'est pas grave ça ... c'est juste pour s'amuser.
Ils disent ça, les vieux 'pour s'amuser' avant de défaire mon pantalon et soulever mon t shirt. Je m'amuse, donc, c'est pas interdit contre la loi.
alors ? on le fait ce semainniversaire ?
Parce que j'ai pas oublié, une semaine et je suis impatient (depuis que je me suis réveillé et même avant).
j'ai rêvé de toi cette nuit en plus, il faut que je te raconte.
Je me penche un peu pour effleurer son nez du mien comme un petit chat en manque d'attention.
Je suis là, Miles.
Aime-moi.

_________________
J’avais quelque chose de cassé à l’intérieur, je sentais ça dans mon ventre et je savais pas quoi faire. Alors je m’ai couché par terre. J’ai tendu le doigt avec lequel faut pas montrer et je l’ai appuyé contre ma tête. Et puis j’ai fait poum avec mon pouce et je m’ai tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : alien.
CRÉDITS : hersunshine.
AVATAR : baptiste.
ÂGE : huit de bonheur, dix d'angoisse (dix-huit).
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 122

MessageSujet: Re: toc toc (bass)   Jeu 20 Nov - 1:26

Je comprends pas, je comprends rien, c'est le bordel et j'ai envie de partir. La dame de la cantine sera pas heureuse d'avoir fait une tarte pour rien mais moi, j'y peux rien si Bass il a touché le bras du professeur.
Je comprends même pas comment on peut aimer toucher un professeur. C'est comme un gros microbe ou une merde, une bactérie, tout, n'importe quoi.
Mais Bass il lui touchait le bras et même qu'il avait un sourire sur les lèvres et des étoiles dans les yeux.
J'ai cette envie au fond des tripes d'aller dans la classe et de frapper le professeur pour qu'il aille en congé maladie et qu'il revienne plus jamais. Comme ça, Bass il touchera que mon bras et les choses seront parfaites, comme ça.
Mais je bouge pas. J'ai la gueule qui tire et je bouge pas parce que non, j'veux pas quitter Bass. Si je le quitte des yeux, il va certainement toucher un autre professeur et -
Ouais non, j'veux pas. « c'est pas grave ça ... c'est juste pour s'amuser. » Je fronce des sourcils brusquement et je lève les yeux vers lui. Mon cou fait crac mais j'y prête pas attention. Ça fait même pas mal, de toute manière.
J'ai encore la mine basse parce que j'ai pas du tout envie de l'avoir honte. Je trouve pas ça amusant, moi. Ça me donne envie de vomir partout, même. D'hurler de frapper et de pleurer, aussi. « alors ? on le fait ce semainniversaire ? » J'hausse des épaules.
J'ai envie oui, mais si c'est amusant non. Amusant ça veut dire toucher des vieux messiers comme le professeur ou même n'importe qui.
Peut-être qu'il va toucher le bras de la dame de la cantine. C'est dégoutant.
Elle a une moustache en plus, elle aussi. « j'ai rêvé de toi cette nuit en plus, il faut que je te raconte. » Y'a son nez contre le mien, du rouge sur mes joues et je inspire brusquement par les narines. Bass il se prend plein de souffle chaud à la figure.
Je fais encore la gueule même si j'ai énormément envie de l'embrasser.
J'ai envie d'aller nettoyer ses doigts parce qu'il a touché le professeur avec ça.
Je finis par soupirer brusquement parce qu'il m'énerve, il est beau mais il m'énerve. Mes doigts s'agrippent à son t-shirt et je le tire un peu vers moi même s'il est tout prêt pour l'embrasser légèrement. C'est tout en contraste avec le geste.
Et puis je le regarde bien dans les yeux, un peu sérieux. « c'est pas amusant du tout, savoir que tu le touches. » J'ai la mâchoire serrée mais je finis par faire une grimace; il est beau, c'est insupportable. Je l'embrasse un peu brusquement et je le lâche dans un soupir, avant de quitter les casiers. « c'était quoi, ton rêve ? » Et je vais vers la cafétériat.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : CALIBAN.
CRÉDITS : .REED
AVATAR : PHILIP ELLIS.
ÂGE : (1)8 ANS.
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 137

MessageSujet: Re: toc toc (bass)   Dim 23 Nov - 12:05

Miles fait encore la gueule et je commence à croire qu'il va falloir que je sorte le grand jeu pour le faire arrêter.
Le problème c'est qu'il pas sur qui il est tombé.
Il sait pas que je suis capable d'aller sur une autre planète pour cueillir quelques étoiles au passage et revenir vers lui.
Non, il sait pas la fusée que j'ai dans le coeur juste pour lui.
Sa main m'attrape par le t shirt et je manque de me cogner contre lui, visage contre visage mais à la place de ça je me reçois un baiser.
Je souris, j'ai les yeux qui brillent et les mains qui deviennent moites d'amour.
« c'est pas amusant du tout, savoir que tu le touches. »
On s'en fout du professeur de maths parce que moi, je t'aime tellement que même les mathématiques peuvent pas l'expliquer. Y a pas de fonction ou de théorème pour éclaircir ce coeur qui bat comme le pire des imbéciles.
« c'était quoi, ton rêve ? »
Miles s'éloigne et moi je sautille derrière lui, le t shirt remonté jusqu'au dessus du nombril et le pantalon beaucoup trop serré. On marche tous les deux jusqu'à la cafétéria et ma main attrape brusquement la sienne. Je lie nos doigts de tout l'amour du monde.
On était au bord de la plage et on dansait tous les deux. Un ... un slow, c'est ça ? En tous cas c'était très sexy et on arrêtait pas de s'embrasser comme si c'était notre façon de respirer.
Je me stoppe et me plante devant lui pou attraper son menton et l'embrasser de toute ma bouche. J'enfonce bien ma langue vers la sienne et lui donne le baiser de l'année. C'est tellement intense que je suis obligé de fermer les yeux et lâcher sa main pour tenir son visage en coupe.
J'ai du mal à m'arrêter.
Mon corps veut pas le lâcher maintenant qu'il a goûté à un bout de paradis.
comme ça.
Je ris et attrape à nouveau ses mains pour poser des baisers sur ses jolis doigts.
Faudrait que je me calme avant de le faire fuir.
J'ai pas envie de l'énerver le jour de notre anniversaire.

_________________
J’avais quelque chose de cassé à l’intérieur, je sentais ça dans mon ventre et je savais pas quoi faire. Alors je m’ai couché par terre. J’ai tendu le doigt avec lequel faut pas montrer et je l’ai appuyé contre ma tête. Et puis j’ai fait poum avec mon pouce et je m’ai tué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : alien.
CRÉDITS : hersunshine.
AVATAR : baptiste.
ÂGE : huit de bonheur, dix d'angoisse (dix-huit).
DATE D'INSCRIPTION : 01/09/2014
MESSAGES : 122

MessageSujet: Re: toc toc (bass)   Dim 23 Nov - 18:23

Y'a encore trop de questions dans ma tête, c'est un bordel, je contrôle plus rien. J'ai juste envie de fermer les yeux et d'effacer le prof de mes pensées en espérant qu'il disparaisse de partout.
Il est moche, laid, nul.
Ce soir j'irais balancer des oeufs sur sa voiture et du papier toilette sur sa maison.
J'irais pas mieux mais au moins, j'aurais l'impression d'avoir fait quelque chose.
J'avance toujours plus vite et j'ai le corps tendu.
J'crois que je préfère la panique à la colère ; au moins je sais qu'il y a une fin. Là, j'ai l'impression que je vais être tendu super longtemps et si je tombe, je vais casser en plein de morceau.
Heureusement Bass prend mes doigts ; il transforme tout ce qu'il touche en chewing gum à la fraise. Ça doit être ça mon coeur, d'ailleurs. Un chewing gum à la fraise.
Mes yeux se tournent vers lui et j'expire un peu, même si j'suis encore tout tendu et que j'ai la rage au coeur. Il fout des étoiles dans mes yeux, j'ai l'impression d'être aveugle de lui. C'est le grand bordel, tout ce qu'il me fait. Parfois j'lui en veux pour ça et c'est un peu le cas.
Ça fait peur, ressentir tout ça. Mais ça, je le dirais jamais. « On était au bord de la plage et on dansait tous les deux. Un ... un slow, c'est ça ? En tous cas c'était très sexy et on arrêtait pas de s'embrasser comme si c'était notre façon de respirer. » J'hausse d'un sourcil un peu sceptique mais en vrai ça met un noeud énorme dans mes tripes. C'est pas comme un mal de ventre, c'est même agréable, et ça descend plus bas.
La chute guette quand il se met devant moi mais je stoppe mon pas et je me prends un baiser au lieu du plancher. Je fais un bruit vraiment étrange et je fronce des sourcils. Il me donne chaud et froid, il fait des remous dans mon ventre et je me perds dans tout ça.
Sa langue est douce et quelque chose d'autre. Je savais pas qu'une langue pouvait être douce. Faudrait qu'il m'explique comment c'est possible.
Bass il doit inventer tout ça, c'est pas possible. J'imagine pas ça sans lui. « comme ça. » Je grogne un peu comme un animal en colère. Parce que j'aurais aimé que ça continue longtemps. C'est comme la bonne sensation, quand je parviens à me toucher jusqu'au bout sans paniquer.
Je sais pas si c'est bien mais ça fait du bien.
Et en plus il est là, à toucher mes doigts comme ça de ses baisers. Ça met des frissons partout, c'est pas possible. « Bass, arrête » J'vais finir par être rouge, pas Miles. Et je veux être Miles avec Bass.
Mes lèvres se pincent et je dois lui lancer un regard vraiment vilain. Y'a la nourriture qui attend mais moi j'ai envie d'être seul avec lui et d'effacer tout contre sa peau. Déposer des baisers miles partout et des caresses et même des choses que je connais pas. « tu me fais perdre la tête, c'est vraiment pas bien. » Je soupire et passe des doigts dans mes cheveux.
C'est pas sérieux tout ça. Mais je crois qu'on est pas sérieux, quand on est amoureux.
Je soupire brusquement et je reprends le pas. La nourriture attend. Et puis je balance comme ça, avant de perdre le courage. « Ce soir j'veux que tu me montres plein de choses. » Je le regarde pas, parce que je veux être Miles, pas rouge.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: toc toc (bass)   

Revenir en haut Aller en bas
 

toc toc (bass)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de Bass-man
» Pêche à la carpe, brochet et black bass
» Chasse de black bass
» Bass dans l'ariege ?
» bricolage d'un filtre pour bac d'elevage (V2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: PALO ALTO :: PALO ALTO HIGH SCHOOL :: SALLES DE CLASSE-