AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I've been dead once already. It's very liberating.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 3:02


Ozge Kane



17

Anja Konstantinova




Décris-nous ta relation avec tes parents :
Un amoncellement de verres brisés.
Papa, violent, cruel, injuste, haineux, misérable.
Maman, soumise, entichée, aveugle, lâche, pathétique.
Au milieu, deux âmes esseulées en quête de tendresse parentale.
Au milieu, un froid glacial, hivernal.
Oz a voulu apporter un peu de lumière. Juste assez pour qu’ils puissent tous se retrouver.
Un après-midi d’automne papa dormait en haut, un cadavre de bouteille à ses pieds.
Il a suffit d’une étincelle, une toute petite étincelle et plus rien n’a été comme avant.
Un gouffre sans fond aux allures de famille idéale.

Comment ça se passe au lycée ? :
Solitude.
On l’approche pas, on l’évite.
Trop bizarre, il parait. Trop différente. Trop indépendante. Trop libre.
Elle, s’en fout. Elle cherche pas le contact, elle cherche pas la sympathie des autres. Elle vit comme s’il n’y avait qu’elle et ça lui suffit. Elle fait pas attention à ce qui se dit sur elle, aux moqueries et commentaires qu’on peut faire à son sujet.
Peur.
Ils savent qu’elle est dangereuse, il parait qu’elle a tué quelqu’un, il parait qu’elle a foutu le feu chez elle pour cramer toute sa famille, il parait qu’elle torture les animaux du voisinage à la sortie des cours, il parait qu’elle a été chez les fous, il parait qu’elle peut t’arracher le cœur avec ses ongles, il parait qu’il lui manque une sacré case, il parait que…il parait que…
Dommage, elle est pourtant si brillante.




Oz est perdue. Oz s’est perdue, très tôt, trop tôt. Un coup d’éclair en plein myocarde, des battements effrénés et il y a eu la chute. Bang. Folle, dangereuse pour elle et pour les autres. Quelque chose cloche chez elle, finie à la pisse disaient certains. Transformer sa maison en barbecue géant, drôle d’expérience. Elle voulait faire un essai, voir quelque chose et elle a perdu le contrôle disait-elle, ces choses-là vont vite, vous savez. Le regard attendri par cette frêle créature au dos décharné la caresse doucement, passant de ses joues émaciées à sa poitrine plate mais saillante. Quelque chose en elle l’émeut. Sans doute ce regard vide qui le fixe sans discontinuité. Elle sourit soudain, comme ça, semblant se moquer de lui. Quelque chose cloche chez elle se dit-il. Quelque chose ne va pas bien là-haut, dans son cerveau, des synapses mal-connectés qui répondent pas au signal comme ils devraient ou bien à l’envers. Il pige pas. Elle penche sa tête sur le côté, elle le raille de ses prunelles sombres et inquisitrices. Il sait plus sur quel pied danser. Victime ou bourreau ? Victime et bourreau ? Bang bang. Il peut le sentir, ce froid qui se fait un chemin rapide sur sa colonne vertébrale.

Oz est cassée. Oz est irréparable, une poupée désarticulée qui semble traîner son corps comme un poids encombrant. On a essayé, oui, la réparer à coup de colle sous forme de thérapies, de mots doux, de médocs même mais rien. Oz demeure silencieuse, ses grands yeux vides ouverts sur le monde. Froide neutralité à la souffrance humaine, son organe moteur trahit pourtant son existence en présence d’êtres à fourrures.

Oz, l’errance, Oz la perdition. On ne la canalise pas, on ne l’emprisonne pas, on ne l’emprisonne plus. Elle ne vous appartient pas, elle n’appartient à personne. Libre, c’est tout ce qu’il lui reste, sa liberté. Elle n’a pas besoin de grand-chose et encore moins qu’on l’aime, que de contraintes dans ce terme. Elle vient, repart, apparait, disparait, la mort prisonnière de la vie, il ne lui reste plus qu’à se plier à cette vaste mascarade qu’est de vivre, installée sur son perchoir, pieds suspendus dans le vide, ses prunelles épiant l’éternel jeu des masques et de faux-semblants.

Oz, douleur.
Oz, douceur.
Oz, pureté.
Oz, antithèse.
Oz, vide.
Oz, misère émotionnelle.
Oz, folie meurtrière.





Mayaku / gainsbourgeoise / trop vieille / petit mot


Code:
anja konstantinova - ozge kane


Dernière édition par Ozge Kane le Dim 5 Oct - 13:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : NEPT237/KELYNN
CRÉDITS : MARIE
AVATAR : JACK KILMER
ÂGE : DIX-SEPT ANS
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 1182

MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 6:36

le prénom est très très joli I love you
et puis anja est très belle
bienvenue sur palo alto, il me tarde de voir ce que tu vas en faire sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 9:26

J'aime tellement Anja.
Et puis je trouve le pseudo chou !
Bienvenue sur PA.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : peach'
CRÉDITS : submvrine
AVATAR : BLUE.
ÂGE : 18
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2014
MESSAGES : 464

MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 9:34

le pseudo!!! bienvenue I love you

_________________

((ce soir les étoiles dansent))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 10:14

Merciiiii ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : marie-sarah
CRÉDITS : reed
AVATAR : erika
ÂGE : dix-sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 23/09/2014
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 10:16

bienv'nue !
le pseudo I love you
(ouais j'suis originale..)
bon courage, j'ai hâte de voir qui va être ozge

_________________
same rules apply.
So wise so young, they say, do never live long - richard III ; shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 10:34

C'est gentil, merci ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : MAMIE. / Lisa
CRÉDITS : Crick
AVATAR : Cameron Monaghan
ÂGE : dix-sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 12/08/2014
MESSAGES : 91

MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 14:32

Bienvenue. I love you
Comme les autres j'aime beaucoup le prénom.

_________________
I'M THE BEST, LET'S GO
We are told to remember the idea, not the man, because a man can fail. He can be killed and forgotten. But you cannot kiss an idea, they do not love. And it is not an idea that I miss, it is a man
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 14:34

très belle présentation I love you
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 14:46

Merciiii ! I love you
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : NEPT237/KELYNN
CRÉDITS : MARIE
AVATAR : JACK KILMER
ÂGE : DIX-SEPT ANS
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 1182

MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   Dim 5 Oct - 16:09

elle m'attendrit trop oz I love you
je te valide, amuse-toi bien n'oublie pas d'aller te faire recenser !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I've been dead once already. It's very liberating.   

Revenir en haut Aller en bas
 

I've been dead once already. It's very liberating.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Rise Of The Living Dead
» Dionée Wisdom Teeth DEAD
» présentation de l'asso hope is not dead
» Mon bout de récif à moi... [DEAD]
» Un petit conseil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: HORS JEU :: FICHES-