AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 3x+7 = ? (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : marie-sarah
CRÉDITS : reed
AVATAR : erika
ÂGE : dix-sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 23/09/2014
MESSAGES : 230

MessageSujet: 3x+7 = ? (libre)    Jeu 25 Sep - 13:44


C’est chiant les maths. Ca lui casse les couilles qu’elle n’a pas. Ca lui retourne la tête et est-ce que c’est vrai que le monde c’est des nombres ?
Zéro.
Un.
Un.
Zéro.
Zéro.
Un.
Les chiffres dansent devant ses yeux et si le monde c’est des nombres alors elle comprend. Elle comprend pourquoi elle ne comprend pas. C’est dur les maths. C’est un peu comme le lycée. Un peu comme la vie. Il y a des nombres pairs, ils sont beaux les nombres pairs ; ils ont de longs cheveux blonds qui coulent sur leurs omoplates et des lèvres rosées qui donnent envie de les embrasser. Les nombres pairs ils sont grands aussi et parfois ils ont un peu de poils sur le menton, le début d’une barbe sur laquelle on aimerait faire rouler nos lèvres écorchées. Ils vont par paires les nombres pairs. Fille/garçon. Fille/fille. Garçon/garçon.  Ca semble évident. C’est évident. Et en face d’eux il y a les nombres impairs, les nombres cassés, perdus, les nombres un peu bizarres. Il y a les nombres entiers, ceux qui savent, ceux qui comprennent, ceux qui sont sûrs d’eux. Y’a les irréductibles, les indivisibles ; ils ont une certaine beauté les irréductibles, ils se plient pas aux mêmes règles, ils font tout le contraire de ce qu’on leur demande. Et puis y’a les irrationnels, ceux qui se finissent jamais, les nombres fous, ils débordent de partout. Et Zélie n’arrive toujours pas à résoudre son équation mais elle a l’impression qu’elle comprend un peu mieux les gens. Les gens sont des nombres complexes, des équations à plusieurs inconnues, c’est dur de les résoudre.
Elle passe la main dans ses cheveux courts, bruns aujourd’hui, et elle soupire. Ca n’en finira donc jamais. Elle observe l’horloge au dessus du tableau noir et elle pourrait jurer que les aiguilles tournent à l’envers. Dehors il commence à faire frais et la fenêtre est ouverte. Zélie frissonne. Et quand elle essaye de regarder vers le tableau, c’est là qu’elle le voit. Le petit bout de papier plié en mille qui atterrit sans un bruit sur son cahier ouvert. Ses doigts fins se décrispent, lâchent le crayon et déplient le papier.

tu comprends quelque chose toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Jeu 25 Sep - 14:15



4 murs, 34 chaises, 33 tables, 1 bureaux. Copie blanche, une phrase, un problème, pas de réponse.
Pourquoi je devais répondre à ce problème ? J'en avais déjà plein dans la tête, il fallait qu'ils nous en donnent d'autre. Déjà pas le temps pour régler mes problèmes, déjà que je n'arrivais même pas à les régler.
Tête en l'air, yeux ouvert, bouche entrouverte, plafond blanc. Main derrière la nuque, attendre. Attendre que le temps passe. Puis, la prof me réveille en pleine penser. Sourcils fronçaient, une envie d'gueuler mais, faut se calmer. C'est ce qu'on me disait souvent. Calme toi. C'était plus facile à dire qu'à faire. Plonger de nouveau sa tête sur cette feuille, mordiller son stylo, essayer de résoudre cette équation. Mais, mon cerveau lui il a pas envie, il refuse de fonctionner. La flemme m'envahis de nouveau, j'ai envie de rien foutre comme d'habitude, je savais le faire au moins. J'aurais peut-être pas du fumer, ça m'a ramollie la tête, ça m'a donné la flemme. J'ai la gorge sèche, j'ai envie d'boire mais, elle va gueuler. J'ai faim en plus de ça mais, elle va encore gueuler, j'ai envie d'me casser mais, elle va me forcer à rester.
Ma main qui se lève, j'demande posément d'sortir mais, sa réponse me fou en rogne. Quand j'aurais finis. C'est une blague ? Je gueule mais, finis par plonger de nouveau ma tête dans cette équation.
Mon regard se tourne autour de moi, cherchant quelqu'un qui aurait terminé. Mes yeux finissent par fixait un mec vers le fond, l'air intello. Préparation d'un bout de papier, le rouler en boule une fois avoir écrit puis le lancer quand elle nous tourne le dos. Regarder de nouveau en arrière. Remarquer que c'est pas la bonne personne qui l'a reçus. Soupirer. S'enfoncer, s'effondrer dans sa chaise le visage enfouit dans les mains.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : marie-sarah
CRÉDITS : reed
AVATAR : erika
ÂGE : dix-sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 23/09/2014
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Jeu 25 Sep - 15:02



Non.
Elle a pas compris.
Ni l'équation, ni rien.
Zélie promène ses yeux. Comme un chien elle les promène. Avec des pauses, parfois. Et parfois ils vont plus vite qu'elle, et il faut qu'elle les rattrape. Et ses yeux-labradors se posent sur ce type. Nick ? Dick ? Rick ? Rick ! Elle a vu qu'il la regardait. Et elle l'a vu détourner la tête aussi. Et elle le voit qui s'enterre dans ses bras. Rick est un nombre impair. C'est un indivisible aussi, un irréductible. Ca se voit sur son visage. Ca se voit sur son sourire fier quand il répond aux professeurs. Ca se voit dans le froncement de ses sourcils quand il est puni. Ca s’entend, surtout. Ca s’entend dans les mots qu’il n’a pas mâchés et qu’il recrache sur les gens. Comme un genre de bouillie moche et pas finie. Et les gens ça les dégoute et ça les énerve. Surtout les professeurs. Les plus petits ça les fait pleurer, comme quand les grands leur lancent de la purée à la cantine. Tout pareil. Zélie elle l’a déjà vu faire.
Parfois, Zélie elle crache des mots pas mâchés aussi. Des mots qu’elle a pas tournés sept fois dans sa bouche. Au fond, elle aussi elle est un peu impaire.

j’entrave que dalle. j’crois que c’est pas à moi qu’tu voulais demander.

Son écriture allongée. Elle aimerait bien pouvoir s’allonger elle aussi. Comme son écriture. S’allonger en cours. Elle replie le papier. En mille. Comme celui qu’il lui a balancé. La prof parle avec Thibaut. Thibalt ? Tibérius ? Elle parle avec quelqu’un. Elle lui donne une tape encourageante dans le dos et Zélie envoie la boulette à Rick. Juste à côté de son bras. Son bras dans lequel il s’est enterré.
Zélie veut pas d’emmerdes. Mais elle s’emmerde. Alors au fond pourquoi pas. Le sourire s’élargit quand la prof regarde dans sa direction. Zélie à l’air de dire merci-pour-cet-exercice-ce-joli-petit-problème. Zélie en vrai elle voudrait déchirer son cahier et faire voler toutes ces racines carrées.


Dernière édition par Zélie Stern le Jeu 25 Sep - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Jeu 25 Sep - 16:31

Facile. Tellement facile que ça en devient risible, que ça n'en vaut plus la peine. Il est nul ce cours, il pue la défaite, les maths, c'est tellement évident, c'est tellement risible, ça ne devrait poser problème à personne qui a un minimum d'intelligence. Malheureusement, beaucoup en manquent. Tu as l'impression qu'il n'y a que des imbéciles qui t'entourent, ce n'est jamais bon. Tu as fini. Qu'est ce qu'il y a d'autre à rajouter? Tu te fais chier, tu attends qu'on passe au problème suivant, tu attends que la séance se termine pour retourner chez toi prétendre être la fille modèle, innocente que tu n'es plus, puis pour faire nuit blanche dehors, fuguer discrètement, te faire un mec ou deux, peut-être même une fille. Le sexe. On te traiterait de pute. On te traiterait de salope. Mais tu t'en fous. Selon ta perspective, tu n'en es pas une. Selon les critères, sûrement. Tu ne te fais pas payer, sauf avec du plaisir que tu rends au quadruple. Si être une pute signifie profiter de sa vie, alors tu en profiteras pleinement. Ce sont tes choix, tu ne les remets pas en question, tu fais ce que tu veux.
Une mouche te dérange. Une mouche zigzague. Tu la surveilles, la mouche, elle est stupide aussi. Elle va se faire tuer si elle dérange quelqu'un.
Ton regard est attiré par un drôle de ménage, un autre idiot qui envoie des petits mots à sa copine peut-être. Tu hausses les épaules. Tu ne le connais pas. Tu ne la connais pas. Tu t'en fous, qu'ils se disent ce qu'ils veulent. Tu surveilles l'heure. Tu soupires. Beaucoup trop de temps à patienter. A quand la majorité, à quand l'appartement à toi toute seule? A quand l'indépendance tant désirée? Tu déchires la feuille sur lequel tu as résolu ton problème. Tu en sors une autre, vierge. Tu le refais. Rapidement. Tu n'as rien d'autre à faire, ces êtres qui t'entourent ne t'intéressent pas. Tu lèves les yeux, le poids d'un regard sur toi. Il te sourit. Tu hausses les sourcils, tu fais la moue puis tu l'ignores. Tu retournes à ton problème, dont tu as déjà trouvé la solution. C'est bien de trouver la solution, ça veut dire qu'il n'y a plus de problème, ça veut dire que tout est réglé. Tu voudrais pouvoir résoudre autre chose aussi aisément. C'est impossible. Alors tu te défoules sur celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Lun 29 Sep - 13:34



Sentir un truc s'écraser sur mon bras. Prendre le papier, s'ouvrir nerveusement, être dégoutté. Bordel, les gens de cette classe sont vraiment d'aucune utilité ! Je lève les yeux au ciel, stylo entre les dents, yeux fixant nerveusement c'est deux chiffres et cette lettre. Pourquoi ce putain de cerveau ne voulait pas fonctionner. En temps normal j'aurais déjà inscrit le résultat, mais, la flemme était plus forte. Mes paupières voulaient juste se refermer sur mes pupilles dilatés. Ma gorge voulait juste quelques gouttes d'une bonne bière, et mes poumons voulaient simplement refumer un petit joint sur le muret du lycée. Mais, mon corps était là, assis sur une chaise à attendre que l'heure tourne. J'étais décidé à me barrer de cette salle de cours avant que la sonnerie se fasse entendre. Je regardais autour de moi, puis mes yeux se posèrent sur Esther, j'l'avais remarqué depuis la rentrée et je savais qu'un jour ou l'autre elle finirait dans un lit avec moi à ses côtés. C'était obligé, Rick avait toujours ce qu'il souhaitait. Du moins tout sauf la réponse à ce putain de problème ! Elle avait l'air de vouloir sortir autant que toi. Elle finit par tourner son regard vers moi. Un sourire à mes lèvres, un sourire joueur, pas un sourire tout gentil. La prof était clair avec le règlement, Esther voulait sortir, et moi j'étais pas le dernier des cons. Il restait la fille derrière moi. J'allais pas l'abandonner en tant que pote de galère de maths.
Papier vierge devant moi j'inscris une petite phrase, j’espérais que toute mon idée que j'avais en tête allait marcher. Un bruit de déchirement, de froissement puis lancé discret en s'étirant. Un regard en arrière pour voir si elle l'avait reçus. Dessus le papier il y avait tout simplement inscrit

J'ai le regret de t'annoncer une contamination de gastro' tu va devoir nous suivre et sortir en vitesse !

Une grimace de mal être sur mon visage, les bras collé à mon ventre, puis une main qui se lève la prof qui me gueule encore dessus pour savoir ce qui s'passe. "Madame, J'crois j'vais gerbé j'peux sortir pour éviter de vomir partout ?" Son regard affolé, les profs ont toujours horreur des élèves qui gerbe en classe c'est une porte de sortie obligé. Elle me dit de vite dégager de sa salle puis de nouveau mot sorte de ma bouche. "Madame, Esther peut m'accompagner ? C'est écrit dans l'réglement vous pouvez pas m'faire sortir seul puis j'crois elle a terminé." Un oui paniqué de la prof puis un ordre en vers Esther, j'commence à me lever plié en deux, un regard vers la pote de galère de maths, un sourire sur mes lèvres pour montrer ma satisfaction. Puis j'ouvre en rapidité la porte de la salle pour sortir.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Lun 29 Sep - 23:17

Tu aimes bien le culot qu'il a, ça te fait sourire, ça te fait même ricaner de voir à quel point il fait des efforts pour faire entendre qu'il t'aime bien. Il te rappelle lui, ton premier, ton sauveur de la vie monotone que tu menais en faisant la petite fille modèle, chouchoutée par ses parents, admirée par les amis de ceux-ci. Il te rappelle cet incapable qui croyait que tomber amoureux de toi après t'avoir fait découvrir ta vraie nature était brillant comme idée, alors que c'était la plus grande ineptie qu'il aurait pu commettre. Il a agi tel un papillon trop attiré par la lumière, il s'est brûlé et il est retombé en poussière. Lui aussi va tomber dans le piège. Il commence par un sourire, coquin, qui se veut dragueur aussi, puis il mime une envie de dégueuler, il prétend que c'est ce qui va arriver s'il ne quitte pas tout de suite la pièce et comme tous les autres qui savent pertinemment ce qu'il se passe, tu ris en silence. La prof a la réaction escomptée, l'intimant à quitter la classe sur-le-champ mais c'était sans compter son intervention en ta faveur. Trop aimable. Tu lèves les sourcils, puis sous les ordres de la femme, tu te lèves aussi, en haussant les épaules, tu ne jettes un regard à personne, tu fixes ton objectif qui est la porte qui vient de s'ouvrir sous l'assaut de l'imbécile. Tu la franchis, et tu te sens enfin respirer à nouveau, un soupir de satisfaction traversant tes lèvres. Il t'attend, le dos plaqué contre un casier, un nouveau sourire goguenard étirant sa bouche. Tu lui rends la politesse, puisque tu n'as rien à perdre, un sourire c'est rien, un sourire tu peux offrir, un engagement non, une nuit de folies s'il en vaut pas la peine non plus,  alors tu t'approches, tu le remercie pour son aide et tu lui demandes une cigarette. C'est vide à cette heure, les couloirs, il n'y a presque personne, il n'y a que vous deux, alors avant qu'il ne te réponde si tu as une cigarette, tu te jettes à ses lèvres et tu l'embrasses fougueusement, sauvagement, tu lui mords la lèvre inférieure et tu lui caresses l'entrejambe en même temps pour vérifier l'effet que tu as sur lui. Ah ben, il n'a pas tardé à réagir, il le veut vraiment, tu te dégages, tu roules des yeux puis tu l'observes, le regard intense.
"Bon alors, elle vient cette clope? Ce n'est pas parce que tu m'as sauvé de l'ennui que j'ai toute la journée à t'accorder, autrement autant rester à l'intérieur."
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : marie-sarah
CRÉDITS : reed
AVATAR : erika
ÂGE : dix-sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 23/09/2014
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Mar 30 Sep - 16:41




Tic
Toc
Tic
Toc
Les aiguilles de cette foutue horloge semblent ne pas vouloir bouger et Zélie s’impatiente. Son pied droit a la bougeotte et il tape contre le lino de la salle de classe à un rythme cadencé. Elle a jamais compris les maths Zélie. De temps en temps une règle, une formule qu’elle arrive à appliquer, ou une équation, un problème dont elle arrive à trouver la solution. Mais ça sert à quoi de résoudre des problèmes de maths quand on arrive pas à résoudre ses propres problèmes ? Les problèmes de la vraie vie, pas ceux du type qui achète 200 melons au supermarché. Ceux qu’on peut pas éclaircir avec une calculatrice à laquelle on comprend rien de toute façon tellement y’a de boutons dessus. Zélie soupire et devant elle y’a l’Irréductible qui grogne en découvrant son mot. On dirait un ours.
Laissez-le retourner à son hibernation.
Le regard-cocker se promène encore et il s’arrête devant les deux autres regards qu’il intercepte. Esther. Avec ses longs cheveux bruns qui encadrent son visage fin, elle ressemble à une de ces statues d'Athéna qu'on voit au musée. Cette froide impassibilité qui fait courir de petits tremblements dans la colonne vertébrale. Esther, elle, ce doit être un nombre premier, qui sait ce qu'elle veut, qui sait ce qu'elle fait. Elle a cette lueur dans les yeux, comme une racine carrée, cassante. Comme un signe infini aussi, immense. Ils complotent tous les deux. L'Irréductible et la Première.
Un mot. Encore.
Le sourcil se hausse.
Echappatoire.
Jeu d'acteur maîtrisé.
(ou pas)
Et Esther suit.
L'arnaque est exécutée d'une main de maître. Madame, est-ce que j'peux sortir aussi ? J'me sens pas bien non plus, je... Et un faux haut-le-coeur. Son coeur qui bat. Excitation. Et la prof lui dit que oui, vous pouvez sortir monsieur... enfin mademoiselle Stern. Ricanements. Soupir, encore. Zélie, elle est plus à ça près.
Le couloir.
Enfin.
Mais elle s'est faite devancer. Elle grimace. Un peu de tenue par pitié. Esther, nombre premier, veuve noire. Dites, avant qu'vous commenciez à baiser dans l'couloir, y'en a pas un qui a du feu ? La clope est déjà entre ses lèvres. Le bonnet est sur sa tête. Elle hoche la tête vers Rick. Merci, qu'elle semble dire sans le dire. C'était sympa. Merci, qu'elle dit Zélie, les lèvres scellées autour de sa barre de cancer.


_________________
same rules apply.
So wise so young, they say, do never live long - richard III ; shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Dim 5 Oct - 19:16

Enfin sorti. Sourire de réjouissance sur mes lèvres. Mon dos fracassa le casier derrière moi pour que mes yeux puisse fixer Esther qui me suivait derrière moi. Elle me demande une simple clope, allant pour mettre ma main dans ma poche et lui en sortir une, elle se jeta sur moi. Nos lèvres en contactent, pour une fois on me surprenait, j'avais l'habitude des meufs bourraient qui se jetaient à mes lèvres mais, Esther n'était à mon avis pour bourré. Puis une main qui vient se coller à mon entrejambe, un sourire se dessinait sur mon visage tendis que ma lèvre s'emprisonna quelques instant entre les dents de Esther. Mes yeux la fixa avant de lui sortir une clope de mon paquet encore bouche bet par ce qu'elle venait de faire. Puis mes yeux se tourna lentement derrière Esther pour remarquer la petite Zélie derrière clope entre les lèvres. Coinçant une clope entre mes lèvres mon sourire s'élargis encore plus.
"Zélie tu veux pas v'nir aussi me rouler une pelle ? Franchement ça me ferais très plaisir et puis suis l'exemple de Esther faut dire merci comme il se doit !" Briquet en main, j'alluma ma clope avant de tirer plusieurs fois dessus avant de reposer mon regard sur Esther pour tendre la main vers sa blonde et de déclencher la petite flamme de mon briquet pour l'allumer. Les yeux dans les siens, je la trouvais plutôt attirante. Hum... J'aurais peut-être pas du lancer cette invitation à Zélie quoi que... "Et t'inquiète pas on va pas encore baiser, on t'attendait plus on est mieux c'est !" Je jetais un petit coup d'oeil à Zélie avec un bon grand sourire après tout à trois la fête ne peut être que plus amusante et plus satisfaisante !  
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : marie-sarah
CRÉDITS : reed
AVATAR : erika
ÂGE : dix-sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 23/09/2014
MESSAGES : 230

MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Mar 7 Oct - 16:50




L'Irréductible.
La Première.
Couple mathématique.
La troisième inconnue est toujours la plus chiante. Zélie, comme d'habitude. Elle lève les yeux au ciel. Il faudrait fuir. Prendre ses jambes à son cou maintenant qu'on est sorti. Mais il manque le feu. Comme l'homo néanderthalensis, Zélie n'a pas le feu. Elle se sent piégée, Zélie, et elle les regarde allumer leurs cigarettes à l'intérieur de l'établissement. Rébellion à deux balles. Elle souffle, Zélie, de son souffle qui dit que ça la gonfle déjà. Et peut être qu'elle regrette aussi, Zélie. Peut être qu'elle aurait du rester devant son équation, peut être qu'elle aurait du essayer de résoudre les gens en regardant les nombres. L'Irréductible et la Première. Cette équation là, elle est vieille comme le monde. Zélie promène encore son regard et tout ce qu'elle voit ce sont des courbes et des droites qui s'entrechoquent. Des corps qui veulent se rapprocher. Zélie, nouvelle variante. On introduit pas une nouvelle variante comme ça. Elle ricane. j'suis sûre que ça t'ferait plaisir. j'ai pas envie d'choper ton herpès. Qu'elle assène, la clope toujours au bout des lèvres, toujours éteinte. Distance de sécurité entre elle et les nombres rebelles. Trop près, on se brûlerais les ailes. Trop loin, on verrait pas le spectacle.
Il est pas méchant Rick. Juste un peu trop fier, trop sûr. Zélie est pas méchante non plus. Juste un peu trop cynique, trop blazée. t'es sûr de pouvoir faire l'affaire ? comment ça se passe, on se partage quatre centimètres à deux ?
Boum.
C'était méchant, peut être un peu.
C'était vulgaire, sûrement beaucoup.
C'est qu'on lui a pas appris à se taire à Zélie.
On lui a pas appris que c'est pas bien de dire "putain", "merde" et "bite".
Il est pas méchant Rick. Elle est pas méchante Zélie. Mais c'est la force de l'habitude.
Et les yeux se promène sur Esther et sa clope allumée. Et les volutes de fumées qui montent, montent, montent et vont glisser sur le plafond.


_________________
same rules apply.
So wise so young, they say, do never live long - richard III ; shakespeare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    Mer 8 Oct - 1:17

Baiser dans le couloir ? C’est ce dont on te croit capable ? Tu le ferais si tu en avais envie, mais ce n’est pas le genre de fantaisies auxquelles tu t’adonnes, tu as de la retenue, tu es propre, si tu veux être prise, ce sera dans un endroit digne de toi, pas n’importe où. Pas dans des toilettes dégueulasses, pas dans des escaliers et surtout pas dans un couloir du lycée. Tu prends la cigarette, ton dû, tu la glisses entre tes lèvres toujours mouillées de sa salive, tu attends qu’il te l’allume. Tu soutiens son regard, tandis que tu expires les premiers relents. Il est con quand même. Il croit que tu es intéressée. C’était juste un petit cadeau, tu te sentais d’humeur généreuse, alors tu lui as offert le baiser de sa vie. Pour toi, il ne voulait rien dire, tu en as profité bien entendu, mais mécaniquement, sans promesse derrière. Elle t’intrigue, elle est drôle, elle t’arrache un petit rire avec sa dernière remarque bien placée. Elle a de la repartie, et ça te plait, elle a du caractère, c’est mignon. Elle aussi, elle te regarde. Tu ne vois pas de lueur de désir, mais tu la devines. Peut-être. Tu ne sais pas. Au pire des cas, elle est au moins intéressée par toi, par ta personne, par la façon avec laquelle tu tires sur ta taffe, par la manière avec laquelle tu te saisis d’une boucle de tes cheveux et que tu joues avec. Tu es habituée à être fixée, que ce soit avec de la jalousie, de l’envie, de la convoitise aussi. Chez elle, l’absence d’expression te fascine, soit elle sait cacher ce qu’elle ressent vraiment, soit c’est le vide intersidéral. Tu reposes ta main à nouveau sur le sexe du garçon, tu jauges, tu devines, puis tu souris, tes lèvres s’étirent légèrement, tu ne la quittes pas du regard :
"Je crois que c’est plutôt six, mais je préfère ne pas avoir à vérifier, à vrai dire."
Coup d’œil suffisant, haussement de sourcils, puis tu retires tes doigts, tu les remets sur la cigarette que tu retires de ta bouche pour exhaler le poison qu’elle vient de te fournir, en sa direction :
"Et si je les veux pour moi, ce qui ne m’attire pas franchement pour l’instant, je ne les partagerai pas de toute façon. Désolée de te décevoir, tu peux toujours te toucher en pensant à moi si tu veux. "
Provocation. Tu veux savoir ce qui trotte sous sa jolie tête. Parce que oui, à tes yeux, elle est jolie. Tout le monde est joli en fait. A sa façon.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 3x+7 = ? (libre)    

Revenir en haut Aller en bas
 

3x+7 = ? (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Kit main libre
» Vivre Cuba, libre!
» kit main libre parrot dans mon vito
» Affiche pour la "Matinée du Libre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: HORS JEU :: RP-