AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Sam 13 Sep - 2:12


Eve Grahams



seize ans

tanya katysheva




Décris-nous ta relation avec tes parents : « Comporte-toi en jeune fille de bonne famille aux divers événements, et tu auras mille dollars par mois. Nous ne voulons rien savoir de toi. » C’est ce que tes parents froidement déclaré quand ils ont découvert ta nouvelle lubie – coucher avec de riches vieux bonhommes, à peine tu caresses tes seize années du bout des doigts. Maintiens l’illusion, famille parfaite au plus haut des Etats-Unis. Blindés et souriants, mensongers et gerbants. Toi avant ça t’avais juste un problème. Tu te faisais chier. Trois tonnes de fric sans savoir quoi en faire, trop de temps à gaspiller. Tu foutais la merde pour passer le temps – ton frangin en a lancé, des sales regards, des « Arrête tes conneries » furibards, t’en avais rien à carer, toi, tu voulais te dire que t’existais pour faire quelque chose. N’importe quoi. « Cette fois t’as vraiment déconné, Eve. », que grommelle Adam – ouais, ils ont osé, tes faux-bons croyants de parents – en te fixant. Eve et Adam, putain. Il a pas tout du bon fils à Dieu, le frangin, et même si tu pêches par un amalgame fatal d’ennui et d’audace, t’es surtout paumée et égocentrée. Ton frère grossit les « Pétasse » murmurés à ton passage, tes parents signent les papelards du lycée sans les lire. Ta famille t’aime plus, Eve. Et toi, en échange, tu leur fais honte. Tu t’en fous qu’ils t’aiment plus, tu veux juste qu’ils t’oublient pas. // Comment ça se passe au lycée ? : Avant, malgré toutes tes conneries, tu tenais à décrocher les meilleures notes – c’était comme décrocher de jolies étoiles à donner aux sourires de tes parents. Maintenant, ils ne regardent plus tes bulletins, alors tu t’en donnes plus la peine. Les étoiles, c’est mieux quand t’en fais des rails à priser entre deux cours. Le lycée, tu y joues une myriade de rôles ainsi que dans une cour aux apparences trompeuses, dangereuses, tu t’amuses à te parer de masques. Salope naïve aujourd’hui, avec tes grands yeux de poupée, tes petits battements de ciel. Demain, la fière garce dont les talons cinglent. Dans dix jours, la meuf riche mais ruinée par ses excès. Et dans tout ça, personne sait qui t’es. Même ton frère il sait plus. Et quand lors d’une perte de contrôle, tu dévoiles une ado’ hargneuse et cynique, capricieuse et insatiable, quand tu confies à quel point la fadeur du monde te tue, on pense pas une seule seconde que ça, ça, ça pourrait être toi.




« Eh, Adam. Adam. J’ai envie d’aller sur la lune. » Adam secoue la tête, pousse un soupir – resserre son emprise sur ta taille. Tu crois voler, toi, voler plus vite que la lumière – c’est pour ça que sous tes yeux les contours se floutent, les éclats des lampadaires s’estompent dans l’obscurité. Tu sens plus ton nez, ni ta bouche, ça te fait glousser, gloussement qui devient fou-rire, qui devient sanglot. « J’ai envie d’être invincible... encore un p’tit peu. T’es venu pour me regarder voler, pas vrai ? Pas vrai, frangin ? » Un sourire tremblant, comme s’il croulait sous le poids de ton euphorie poudreuse, étire tes lèvres gonflées – qui les a martyrisées, qui les a gorgées de son désir écarlate, t’en as aucune idée, ça pourrait être n’importe qui, on te l’apprendra lundi. « Tu peux pas rentrer à la maison comme ça. Attends. » Il glisse doucement son doigt sous tes narines, y recueille le jus immaculé de la pomme – Adam, il fait croire à tout le monde, et même à lui-même, qu’il a jamais croqué, mais toi tu le vois suçoter son index. « Ca va faire tout drôle dans ta bouche... », que tu susurres en effleurant ses lèvres. « Comme si t’avais plein de coton. » T’as le péché dans la peau, toi, dans la peau, dans les veines... ça te brûle de l’intérieur, besoin aussi oppressant que l’envie d’sniffer quelques lignes de surpuissance. Hier tu bouffais des macarons, tu te souviens ? Caprice traditionnel du mois dès que t’encaisses le chèque parental, une grosse boîte des meilleurs macarons des environs que t’as convulsivement vidée – c’est plus fort que toi, parfois tu craques, tu manges trop, beaucoup trop, t’en vomis tes tripes. Toi quand t’as quelque chose tu veux l’avoir encore et encore, au milieu des sacs Louis Vuitton des parfums Dior des rouges à lèvres Yves Saint-Laurent tu survis, tu combles les vides de ta vie (de). Merde. Quelqu’un a déjà réussi à remplir du vide par du vide ? En traversant le hall de l’entrée t’aperçois ton reflet dans le miroir. Tu t’reconnais pas avec tes yeux soulignés, surlignés de rouge, avec le dégueulis noir de maquillage sur tes pommettes – l’aîné a beau te faire signe de te taire, t’éclates de sanglots, tu fonds en rires. Tu glousses ta misère. « Quand est-ce qu’je suis devenue aussi hideuse, Adam ? Hein ? » Adam il te presse tout fort contre lui, il dit rien, d’façon vous savez déjà tous les deux. Demain matin comme d’habitude il ignorera superbement ton existence. Parce que t’es tarée, parce que t’as le vice dans la peau, t’as le vice qui te grignote de l’intérieur. T’es foutue, Eve. « Bienvenue en  Enfer, frangin(e). »




lucy revenue foutre sa merde / spf toujours / beintôt dix-neuf sunny / euh bah voilà je m'essaye à une petite pétasse Arrow hm je sais pas si c'est le bon endroit pour demander, mais si les artistes d'ici accepteraient de me faire quelques vavas... I love you


Code:
tanya katysheva - eve grahams


Dernière édition par Eve Grahams le Jeu 18 Sep - 20:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Sam 13 Sep - 10:05

LUCYYYYYY.
kristina + toi + ton pseudo, faisons des bébés.
y'a trop moyen qu'Eve et mon DC s'entendent bien et qu'on s'trouve un lien.
btw, bienvenue par ici et bonne chance pour ce qu'il te reste à faire.
(j'ai moins de rps donc on pourra envisager d'en faire un d'ailleurs avec chris. )
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : BouhDah (orphée)
CRÉDITS : peayne.
AVATAR : hattie watson
ÂGE : 16 ans.
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2014
MESSAGES : 412

MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Sam 13 Sep - 22:33

LUCYCHOUPI !
rewelc' à la maison !
et moi aussi je veux un lien quand tu seras validée. avec Orphée. ou Loane. ou les deux.
bref, t'es belle.

_________________
ON NE CHANGE PAS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : NEPT237/KELYNN
CRÉDITS : MARIE
AVATAR : JACK KILMER
ÂGE : DIX-SEPT ANS
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 1182

MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Dim 14 Sep - 10:55

rebienvenue
j'aime beaucoup le prénom choisi!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Dim 14 Sep - 18:10

(re)merci beaucoup les gens ! I love you par contre je must say que j'abandonne kristina bazan pour tanya katysheva, voilà Arrow
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Dim 14 Sep - 18:42

oménon suis trop déçue.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : NEPT237/KELYNN
CRÉDITS : MARIE
AVATAR : JACK KILMER
ÂGE : DIX-SEPT ANS
DATE D'INSCRIPTION : 28/07/2014
MESSAGES : 1182

MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Ven 19 Sep - 19:04

elle est vraiment intéressante ta gamine!
j'te valide, amuse-toi bien sunny

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    Sam 20 Sep - 12:00

merci beaucoup ! I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.    

Revenir en haut Aller en bas
 

et dans ma blanche neige elle dit voir l'infini.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alpaga dans la neige
» Vote pour l'election de la plus belle photo : vos chiens dans la neige
» C'est quoi ces pistes d'oiseau la dans la neige ??? svp
» identification d'empreintes dans la neige
» mes chevres dans la neige

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: HORS JEU :: FICHES-