AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Barbe à papa. (Ariadna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : Nelliel
CRÉDITS : Nelliel
AVATAR : Krystal Jung
ÂGE : 17 ans
DATE D'INSCRIPTION : 31/08/2014
MESSAGES : 334

MessageSujet: Barbe à papa. (Ariadna)   Lun 1 Sep - 16:49

Le vent te caresse, il ondule doucement sur ton corps, tu fermes les yeux et en une simple fraction de secondes, les sensations s’amplifient. Tu ressens le vent profondément en toi, il te caresse, se frotte à ta peau, il te fait frissonner, tu le sens jusqu’au fond de tes tripes. C’est un plaisir court, presque éphémère, il te fait te sentir bien. Tu oses même un bref sourire. Cette sensation de bien-être est rare alors tu l’accueilles volontiers. Tu l’observes, ce ciel bleu, parsemé de quelques taches blanches. Elles ressemblent à de la barbe à papa. Tu tends le bras dans un espoir vain de pouvoir en attraper un morceau et le goûter. Mais ce n’est pas possible, tu le sais très bien. Ta gourmandise te perdra un jour. Mais tu n’as que ça de doux dans ta vie. Ça t’apaise, ça te réchauffe ton cœur blessé, meurtrie, détruis. Ta tête se baisse, t’as envie de barbe à papa mais tu n’en as pas. Tu imagines un vendeur là, dans cette cour de récréation, ton sourire s’élargit doucement, tu aimerais que tes rêves deviennent réalité. Tu l’espère blondinette mais tu sais que jamais ça n’arrivera. Pourtant, tu imagines tout dans ta tête. Tout oui, absolument tout, surtout toi, tenant une barbe à papa d’un bleu ciel et d’en prendre un morceau pour le laisser fondre dans ta bouche. Ton ventre se met à gargouiller. Ah, tu as faim. Tu sais que c’est mal de rêver de sucrerie, mais à chaque fois tu te laisses aller. Dans le fond, tu le sais, tu as des tendances masochistes. Comme si tu ne souffrais pas assez à la maison, il faut qu’en plus dans ta tête tu sois dure avec toi. Un soupire s’échappe de tes lèvres, puis un second, tu secoues la tête en chassant toutes ses pensées. Au diable la dure réalité. Tu n’as pas ce dont tu as envie, mais tu as une poche pleine de bonbon sur toi. Alors tu plonges ta main avec aisance tu aimes le bruit que ses confiseries font quand ta main vient les caresser. T’en attrape quelques-uns et tu les mange, d’un coup, telle une gourmande. Ton poids tu t’en fiches. De toute façon, tu ne manges pratiquement jamais hormis ces bonbons. Ce n’est pas tes parents qui vont te nourrir. Ils s’en foutent de toi. Comme toujours. La bouche pleine, tu penches ta tête en arrière et tu savoures ce gout mi acidulé mi doux dans ta bouche se répandant dans ta gorge. C’est bon. Tu serais prête à le comparer à un orgasme, un orgasme culinaire, mais tu n’es pas sûre de ce que c’est qu’un orgasme. Tu trouves cette idée bête et tu te redresses. C’est que tu vas enfin le quitter ce banc ou tu es assise depuis plusieurs minutes. Sac sur l’épaule, tu plonges tes mains dans les poches de ton pantalon et soupire, tu jettes un regard autour de toi, baisse la tête et t’en va. T’en a marre de ce banc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbe à papa. (Ariadna)   Jeu 4 Sep - 21:19


je regarde le ciel. les nuages dessinaient des formes inusitées.
on dirait une toile de van gogh.
je peux sentir les textures. les traits. les taches. le ciel m'étourdit. me rend frénétique. m'emporte au loin. j'aimerais m'envoler. partir dans un coup de vent. voler comme les oiseaux. les yeux fermés. les cheveux collés au visage. la brise me frappant comme un coup de fouet. j'aimerais quitter l'atmosphère. voler à travers les étoiles. devenir une étoile.
je regarde le ciel pour pas affronter la réalité. et surtout. surtout. pour pas la voir.
elle.
ses lèvres couleur cerise. ses yeux azur. ses seins naissants. j'veux éviter son regard. disparaître. creuser un trou et m'y terrer. y rester jusqu'à ce que j'aille une barbe. que mes ongles deviennent des griffes. mais ça n'arrivera jamais. non. car j'ai trop peur. je ne suis qu'une petite fille apeurée. une enfant terrifiée par la vie.
j'arrache l'herbe sur laquelle je suis assise. délicatement. comme des pétales de fleurs. elle m'aime. elle m'aime pas. à l'infinie. je baisse le regard pour regarder les gens dans la cour. une cour misérable. grillagée. on se croirait dans une prison. je n'ai jamais compris l'intérêt d'une cour dans un lycée. il n'y a rien. que le tarmac à l'infinie. aucune balançoire. aucune glissade. rien. selon la direction, nous sommes trop vieux pour ça. mais pas assez pour faire ce que l'on veut. nous sommes des animaux enchaînés. prisonnier. et la cour est là pour nous donner un soupçon de liberté. nous tenter. nous torturer. les jeunes flânent. regardent leurs cellulaires. certains s'embrassent. se frappent. pleurent. tombent en amour. certains sont là parce qu'ils n'ont nulle part où aller. moi par exemple. je suis planté dans le sol. telle une fleur. les racines bien enfoncées dans la terre. bien souvent, je suis accompagné de mon étoile. de ma fleur. mon inséparable.
mais pas aujourd'hui.
je me lève. je fixe le sol. pour pas la voir. heureusement elle n'est pas là. pour me hanter. pour me détruire. pour m'arracher le coeur. je marche d'un pas rapide. puis...
...je tombe. je ferme les yeux. mon corps heurte le bitume. j'ouvre un oeil. j'vois une chevelure blonde. et des bonbons.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : Nelliel
CRÉDITS : Nelliel
AVATAR : Krystal Jung
ÂGE : 17 ans
DATE D'INSCRIPTION : 31/08/2014
MESSAGES : 334

MessageSujet: Re: Barbe à papa. (Ariadna)   Ven 5 Sep - 19:25

Tu es apaisé, calme, détendu, tu t dirais presque, je vais bien, mais tu n’oses pas tellement te le dire. Parce que tu sais que ce n’est qu’utopie. Ça ne va pas. Non, si tu regardes bien dans le fond de ton cœur, rien ne va. Mais ça, tu n’y fais plus attention, du moins tu essaie. Tu essaies juste de pouvoir avancer sans faire attention aux restes, en te disant que bientôt tu pourras t’échapper de cet enfer, aller loin de ce continent. Mais tu sais que tu ne le pourras pas. Un soupire s’extirpe de ses lèvres, tu préfères ne pas y penser. Il faut que tu chasses ses pensées de ta tête. Alors tu n’as qu’une idée en tête, quitter ce banc pour aller tu ne sais où. Après tout, il n’y a pas que ce banc dans ce lycée. Tu peux très bien aller ailleurs. Sur l’herbe, dans des escaliers, ou bien sur un autre banc. Pourquoi aller toujours au même endroit ? Ce lycée regorge de beaux endroits. Oui beaux. C’est mieux que de dire moche, tu restes un peu positive. Les mains dans les poches de ton pantalon, tu regardes l’horizon en cherchant dans quelle direction partir. Tu es déjà debout, c’est un grand effort pour toi. Un nouveau soupire s’échappe de ta bouche, tu soupires trop et tu le sais mais tu t’en moques. Un pas, puis un second, tu t’en vas puis tu entends un bruit derrière toi. Une sorte de flop. Oui c’est ça un flop. Mais tu n’es pas sûre. Tu te retournes intriguée et tu vois… Une fille. Par terre, une brune, et devant elle, oh tes bonbons. Malheurs. Tu te baisses et tu les ramasses d’une main délicate avant de poser ton autre main sur cette fille, inconnue. « Ça va ? Tu ne… T’es pas fait mal ? » T’es hésitante, un peu. Le son de ta voix te ferait presque peur, et puis ta gorge est enrouée, tu as mal tout à coup. Tu te relèves doucement, en l’aidant, parce que tu ne vas pas la laisser par terre au sol, sans aide avant de tendre le paquet de bonbon vers elle. « Tu en veux ? ça apaise la douleur. » Oui, c’est vrai. Tu pourrais le confirmer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barbe à papa. (Ariadna)   Jeu 18 Sep - 19:46


mon corps se lève.
flotte. se dirige vers les nuages.
j'tends mes bras. essayant de toucher le soleil. les étoiles.
la tête dans les nuages j'peux y voir le monde d'en bas.
riquiqui, riquiqui, riquiqui.
la tête dans les nuages j'peux y voir les dieux regarder les hommes.
fatigués de nos conneries. fatigués de cette espèce imbécile.
la tête dans les nuages j'peux y voir la lune.
m'invitant. m'attirant.
tu...
j'vois la lune et ses cratères. ses cirques et ses vallées.
... t'es pas fait mal ?
puis la lune se transforme en visage. ses cratères disparaissent. laissant place à deux yeux, un nez, une bouche.
une asiatique aux cheveux blonds.
elle me tend sa main. je la prends. regarde autour de moi.
la cour. le point de départ.
un paquet de bonbons dans les mains. elle m'en offre.
j'comprends pas, mais j'en prends.

- me... merci. je suis désolé. j'regardais pas où j'allais parce que... enfin...

je me tais.
c'est mieux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : Nelliel
CRÉDITS : Nelliel
AVATAR : Krystal Jung
ÂGE : 17 ans
DATE D'INSCRIPTION : 31/08/2014
MESSAGES : 334

MessageSujet: Re: Barbe à papa. (Ariadna)   Mar 30 Sep - 12:42

Le ciel est bleu, il est parsemé de nuage blanc, aussi envoutant les uns des autres. C’est ce que tu aimes le plus dans ce paysage d’horreur. Mais une nouvelle chose s’ajoute à ce paysage, une chose dont tu n’avais même pas fait attention. Elle est là, sous tes yeux, minuscule, comme lointaine, et pourtant si près. Le bitume épouse sa forme avec grâce, et tu te demandes si elle ne s’est pas fait mal. La cour du lycée est loin d’être parfaite, les trous sur le sol, tu les connais parfaitement pour être tombée toi aussi plus d’une fois. Alors tu lui tends la main, comme une bouée de sauvetage, comme un ange gardien, tu l’aides à se relever et tu lui proposes des bonbons. La douceur exquise de ceux-ci pourra apaiser sa douleur. Le sucré a ce don-là. C’est magique. « me... merci. je suis désolé. j'regardais pas où j'allais parce que... enfin... » Tu l’observes quelques instants et tu souris tout en piochant dans la poche de bonbons pour en croquer un toi aussi. « Pourquoi tu t’excuses ? Tu ne m’as rien fait. » elle est mignonne, c’est ce que tu te dis dans ta tête. Elle attise un peu ta curiosité en fait. Elle te fait penser à un petit animal perdu, elle te fait penser à toi dans tes moments les plus sombres. Tu soupires et tu détournes le regard, t’es mal à l’aise. Pendant quelques secondes le silence s’installe, et tu trouves que ce silence devient un peu ennuyeux. Tu aurais pu partir, oui, c’était une bonne solution, c’est ce que tu savais faire de mieux mais bizarrement non. Tu lui tends à nouveau la poche de bonbons et soutiens son regard en la fixant longuement. « Haneul. Et toi ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barbe à papa. (Ariadna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Barbe à papa. (Ariadna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Barbe à papa. (Ariadna)
» St barbe a Faouet
» [Tabouret] M&O : Papa par USIN-e
» Supposé être de la barbe de bouc???
» la barbe de bouc de M. Kneiff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: HORS JEU :: RP-