AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 coups et blessures. (BASTIEN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



coups et blessures. (BASTIEN) Empty
MessageSujet: coups et blessures. (BASTIEN)   coups et blessures. (BASTIEN) EmptyMar 26 Aoû - 19:02

bastien & els


Il y a les nuages dans le ciel. La pluie qui tombe sur le macadam. Le soleil qui joue à cache-cache. Et puis, il y a Els. Les pieds qui traînent sur le bitume, le regard dans le vide. Les cheveux au vent, la tête dans les étoiles. Les yeux doux, les lèvres charnues. La peau pâle, le corps amer. Elle est belle, Els. Belle malgré les cernes. Belle malgré les coups. Elle est ravissante comme une petite fleur fragile. Parce qu'elle est comme ça, Els. Elle est comme une vraie fleur. Une rose. Une tulipe. Une marguerite. Et pourtant, Els, elle est bien plus que ces pétales et ces tiges. Els, elle est piquante. Dangereuse. Mauvaise. Violente. Impulsive. Magique. Et rigolote, aussi. C'est peut-être ça qui fait craquer les garçons. Une fille aux multiples talents ; une fille instable. Mystérieuse. Et surtout, une petite sainte. Elle est pas comme maman, Els. Elle est innocente, comme une gamine. Naïve comme papa. Els, elle plaît aux garçons malgré elle. Quand ils remarquent qu'elle est là, au fond de la classe, ils se sentent bizarre. Parce que quand tu croises le regard d'Els,  t'as le cœur qui chavire devant tant de pureté. Tu te dis que c'est pas possible, l'innocence à cet âge.
Alors forcément, quand trois types viennent la voir, elle est pas à l'aise. Els, elle rougie facilement. Elle a les joues écarlates comme une rose quand elle rougie. Elle bafouille aussi quand elle rougie. Parce que Els, elle est comme ça. Mal à l'aise, réservée, timide. Alors quand tu la brusques, elle tremble comme une petite fleur au vent. Elle s'envole vite, Els. Et après, c'est comme maman, tu la vois plus jamais. Donc faut être gentil avec Els. Faut pas parler trop vite, faut pas parler trop fort. Faut être doux comme un oiseau, délicat comme une libellule. Sinon, Els, elle part. Et tu veux pas qu'elle parte. Parce que ça serait lui arracher des pétales, lui couper sa tige. C'est pour ça qu'elle évite les garçons. C'est pour ça aussi qu'elle évite les filles. Parce que Els, elle veut pas d'ennui. Elle veut pas d'ennui avec les gars, avec les nanas.
Donc elle marche la tête baissée comme maintenant. Le regard cloué sur le macadam. Vague à l'âme, elle frôle le bitume. Elle chantonne à voix basse une vieille chanson qui a même plus de fan. Et puis, elle entend. Elle entend les oiseaux hurler. Elle entend les oiseaux s'en prendre à la petite fleur qu'elle est. Ils sont trois types qui dansent autour d'elle. Deux types qui la charment, qui l'agacent. Qui l'emmerdent. Alors Els, elle croise les bras. Els, elle fait la timide. Elle a le regard dans le vide pendant que les types parlent d'elle. Pendant qu'ils se moquent d'elle. Pendant qu'ils lui demandent de répondre. Pendant qu'ils cherchent à la faire parler. Mais une fleur, ça parle pas. Une fleur, ça pousse. Et parfois, comme maintenant, ça se cueille. Un peu trop tôt, un peu trop fort. 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



coups et blessures. (BASTIEN) Empty
MessageSujet: Re: coups et blessures. (BASTIEN)   coups et blessures. (BASTIEN) EmptyMar 26 Aoû - 19:50



Coups et Blessures
Bastien il était tranquille, il était appuyé contre un mur à fumer la dernière cigarette de son paquet. Il se sentait bien, il regardait autour de lui sans pourtant prêter attention à ceux qui l'entourait. Il fixait juste les passants qui marchaient devant lui d'un pas pressé. Bastien lui il était pas pressé, il attendait, il attendait toujours. Bastien il sait pas ce qu'il attendait, il attendait peut-être qu'il se passe quelques choses, que quelque chose le tire de ses pensés. Bastien il voulait changer ses pensés vides par de belles pensés. Bastien il voulait juste rêver de nouveau. Mais, lui il voulait tout en noir et blanc comme un vieux film où on sait tous que la fin ne sera pas parfaite. Alors, Bastien il attend juste en fumant sa dernière cigarette en sachant qu'après il allait être énervé de l'avoir fumé. Il fallait juste qu'il profite de cette fumée qui remplissait ses poumons.

Puis, en observant, en fixant, son regard ce posa sur une fleur. Pourtant Bastien il aimait pas les fleurs mais, il continuait de la fixer, elle avait l'air douce cette fleur. Cette fleur là elle était différente. Cette fleur elle était pas comme les autres. Ses yeux ne la lâchaient pas, il continuait de la regarder, observant ce qu'elle faisait. Bastien il était en train de rêver à nouveau. Puis, on brisa son rêve, comme lorsque tu te réveille alors que tu voulais continuer ton rêve. Et ça, ça faisait mal à Bastien. Mais, il continuait de regarder, il aimait pas ça mais, il continuait. Il regardait ce qu'on faisait à cette fleur. Il regardait ses gens autour de cette fleur, et la fleur elle était mal à l'aise, elle perdait sa douce couleur. Bastien il voyait bien qu'elle était pas bien. Son cœur battait de plus en plus, et sa colère monta de nouveau. On lui reprochait souvent de trop vite s'emballer et il l'avait payé en coup mais, qu'importe Bastien il sentait plus rien. Il lui en fallait plus à Bastien pour réellement lui faire du mal.

En quelques secondes Bastien il s'était rapproché de sa fleur, il voulait rêver de nouveau et c'est trois types lui empêcher de rêver. Alors, s'approchant du plus écarté de la petite fleur, il lui tapota doucement l'épaule avant de lui écraser son poing sur la joue lorsque celui-ci se retourna. Bastien il savait que c'était mal de frapper dans le dos, alors Bastien il prévenait toujours les personnes qu'il allait frapper. Il savait qu'il était tout seul, mais, Bastien il préférait s'en prendre dans la gueule plutôt que voir son rêve brisé par des inconnus. Et en peu de temps il sentis une brûlure à sa joue. Les autres n'avaient pas tardé pour le frapper. Bastien, il souriait en voyant le type faire, parce qu'il savait qu'il n'allait pas renoncer à son rêve alors, il répliqua de suite pour ensuite recevoir un nouveau coup. Il savait que ça pouvait durer un moment. Bastien il réfléchissait plus et il frapperait autant qu'il le pouvait pour pouvoir rêver de nouveau.
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
 

coups et blessures. (BASTIEN)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sébastien Kneipp (buisson/arbuste)
» [ Lampe en papier ] Sébastien Cordoléani : Alcôve
» besoin de deux coups de main - XP à la clé ;)
» ma compagnie
» Départ Myrtle Beach samedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: HORS JEU :: RP-