AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 libre / tu souris trop pour être heureux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: libre / tu souris trop pour être heureux.   Jeu 14 Aoû - 10:49

Elle s'est encore enfuie. Discrètement, par la fenêtre, parce qu'ils habitent au rez de chaussée, que c'est plus simple. Elle a juste besoin de respirer un peu. Elle sait qu'il lui faudra rentrer pas trop tard. Parce que si elle loupe le rendez-vous, si elle n'est pas là quand il rentrera dans sa chambre, si elle n'est pas là à l'attendre, ça sera pire encore. Ça durera peut-être toute la nuit. Ça lui fera mal, plus que d'habitude, parce que quand il est en colère, il ne fait plus attention à être doux. Sinon, ça fait presque pas mal. Ça fait surtout mal à l'intérieur, ça pourrit sa tête d'idées noires. Les ruelles sont calmes, presque désertes. D'autres jeunes, plus âgés, trainent en bandes, mais Aenor ne s'approche pas. Elle a un peu peur comme ça dehors, mais elle se sent plus libre. Elle détache ses cheveux, qui font drapeau dans son dos et sur ses épaules menues. Sur la droite, on peut y voir une légère marque. Rouge, et bleu, manque plus que le blanc pour faire le drapeau français. C'est pas très grand. Elle le cache facilement. Aenor, oh Aenor, crie plus fort, parle-moins fort.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

PSEUDO/PRÉNOM : camille (stylespleen)
CRÉDITS : avatar stylesplen
AVATAR : dane dehaan
ÂGE : dix sept ans
DATE D'INSCRIPTION : 13/08/2014
MESSAGES : 137

MessageSujet: Re: libre / tu souris trop pour être heureux.   Jeu 14 Aoû - 19:08

Qu'importe ce que tout le monde dit, c'est jamais facile facile. Les douleurs qui partent dans un claquement de doigts, dans un sourire ou dans un soupire, tout ça c'est dans les comptes de fées, ceux des princesses et des poupées. Mais moi je fais pas dans ces histoires-là, mais je suis dans les contes avec les monstres et les nuits noirs, ceux sans prince et sans espoirs. Moi y a personnes qui vient me sauver, personne pour me faire oublier, alors je vis avec, et c'est comme ça. C'est pas facile facile. Maman est là pour me rappeler qu'il n'y a pas si longtemps, qu'on était pas comme ça avant. On était trois, on était pas bien, mais c'était mieux que rien. Parce qu'elle comprend pas elle, que papa n'était pas pour elle, elle se dit que c'est sa faute s'il m'a fait du mal, s'il lui a fait du mal, s'il s'est fait la mâle. Mais mes cicatrices sont là pour me rappeler et ne pas oublier, comme une chasse au trésor dans les contes de fées : suis les traits, tu trouveras le trésors. Mais moi je suis vide, moi j'ai pas de cœur, et pas la peine de creuser. Je traîne dans les rues d'un pas mal assurés. Cinq médicaments aujourd'hui, c'est pas beaucoup, pas autant que d'habitude, alors tout va bien. Des petites pilules qui permettent de rester calme, ça ne peut pas faire de mal. Mais ça n'aide pas à empêcher maman de boire, à l'empêcher de pleurer ou même de crier. J'aime pas les soirs comme ça, ceux où maman n'est plus ma mère et où il est trop tard pour aller réveiller oscar. Alors je vadrouille, je traîne les rues en espérant que tout ira mieux demain. Parce que c'est comme ça que ça marche : quand ça ne va pas, ça ne peut pas aller pire. Une clope au bec, un gros pull sur les épaules, mon corps souffre de ne pas se reposer et une partie de moi regrette de ne pas traîner avec mes amies de lycée. Ce soir je ne veux plus être une illusion, ce soir je suis Zenon, le petit garçon qui cache ses vieilles cicatrices aux yeux des grands.

_________________

On est bien là tout les deux, l'ivresse arrive on est heureux, laisse la venir, laisse l'avenir, nous dire encore que l'on seras loin, demain, d'ici l'aurore si tu veux bien. Laisse les dire que moi, j'ai l'air bizarre, que toi, t'as l'air de rien, nous dire qu'il fait un peu froid ce soir, ou que l'on a un peu moins que rien. Nous dire qu'il fait un peu froid ce soir et qu'ça leur fait du chagrin, est ce que je chiale, moi, sur vos minables destins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

libre / tu souris trop pour être heureux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» libre / tu souris trop pour être heureux.
» Cinq règles simples pour être heureux
» Que faites vous pour aider vos poules avec cette chaleur.
» Rosier qui a peu besoin d'eau ?
» luzerne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PALO ALTO :: HORS JEU :: RP-